Émilie DORE
La délicate
2018, 
stylo, encre, feutre à alcool, 
67 cm x 114 cm 

Un travail méticuleux, “faire dans la dentelle”, une représentation personnelle du terme.

La dentelle est un tissu qui, à ses débuts, était traité à la main et à l’aiguille avec méticulosité. C’est pourquoi l’expression faire dans la dentelle rapporte à la délicatesse dans les mots et dans les gestes. Dans un thème de féminité et délicatesse exploité par la répétition de motif de Chrysanthème à différente échelle. Les formes géométriques courbe créent un mouvement stable et une circularité. Ce mouvement fluide devient répétitif par les motifs courbes. Les courbes représentent ici une sensualité par le rappel au tissu et la souplesse des lignes qui rappellent les filets.

Une organisation spatiale par énumération et asymétrie donne l’illusion de la texture de dentelles. La couleur noire, ici élégante, sensuelle et mystérieuse est en contraste avec la simplicité du blanc pour rehausser son style et mettre en valeur les textures. La variation de la densité des lignes du motif dans l’espace permet de donner une légèreté malgré la surface très remplie. L’ajout des lacets de soie apporte à l’illusion du corset. Ces derniers, sans tension, ramènent à la légèreté du tissu sans le sentiment d’étreinte.