Émilie DORE et Josée LACHANCE 
Allégorie d’une évolution 
2019 
Peinture acrylique et stylo-feutre à l’huile 
271,9 x 502,5 cm 

La lecture de cette œuvre iconographique souligne l’importance d’une éducation indulgente sur l’établissement de nos fondations, tout autant que sur la construction du Soi, ici représenté par la maison ailée s’échafaudant dans un univers sans finalité. La fine renarde de grand format, empreinte de douceur, apporte la stabilité essentielle à l’être en construction. En usant de sa féminité saine et bienveillante, elle supporte le développement dans les eaux tumultueuses et turquoise de l’apprentissage. Auréolée d’un chrysanthème, symbolisant l’épanouissement, cette fine renarde incarne une entité sage et rassurante à l’instar de cet établissement d’enseignement dans lequel nous évoluons. Grâce à cet appui, l’être en transformation se voit pousser des ailes, prêt à poursuivre dans cet univers de possibles. Ainsi, cette allégorie souligne l’importance d’une éducation bienfaisante dans le devenir d’un être libre.

C’est lors de la première édition d’Art-tonik, un événement à saveur culturel et entrepreneurial de la Fondation du Cégep de Drummondville, que la murale “Allégorie d’une évolution ” a été dévoilée. Accompagné de ma collègue Josee Lachance, nous avons créée la première murale du Cégep de Drummondville cet été, inspirée par le #museeromeos.

Dossier de presse

2019                      « Le premier Art-tonik permet de récolter 22 000 $ », Cynthia Martel, Journal L’Express, 1 octobre 2019

2019                      « Art Tonik : un pari réussi pour la Fondation du Cégep de Drummondville », Inconnu, Actualité du cégep de Drummondville, 30 septembre 2019

2019                      « Art Tonik : un événement où l’art urbain rencontre le monde des affaires », Erika Aubin, Journal L’Express, 7 juin 2019

2019                      « Nouvel événement ART TONIK au Cégep de Drummondville », Jennifer Gravel, Énergie 92.1 Drummondville, 6 juin 2019